Comment jouer contre des fish?

poker fish

On retrouve de nombreux types de joueurs de poker lorsque l’on commence à jouer régulièrement. On lit également souvent sur divers forums consacrés à notre jeu de cartes favori, que les fish sont les joueurs à jouer absolument afin de gagner facilement, pourtant, ce n’est pas toujours le cas.

Mais pourquoi? Et surtout, comment jouer contre ces joueurs?

Qu’est-ce qu’un fish au poker?

Le fish est vulgairement « un pigeon », un joueur ayant un niveau faible mais pas nécessairement un débutant. Il commet des erreurs grossières sur des aspects très basiques du poker. Par exemple, il ne jouera pas les bons coups et rentrera dans la partie quelque soit les cartes en main, il ne joue pas en fonction de la position, ne calcule pas les pots, il ne jouera pas non plus avec les probabilités.

Bien souvent, il s’en fiche. Il joue tant qu’il peut suivre.

Les « fish » peuvent constituer une très belle source de profits mais ce n’est pas aussi facile que cela. Mais alors quel est le secret?

C’est très facile en fait : jouez simple, avec un poker basique et ne vous laissez pas emporter dans des parties où vous n’iriez pas en temps normal, juste parce que vous savez qu’en face de vous, un fish est présent.

Un fish gagne aussi, mais pas sur le long terme, ne l’oubliez pas.

Quelques conseils pour battre un fish

« Confiance » sera votre meilleure amie

Si vous jouez au poker depuis longtemps, vous avez nécessairement remarqué qu’une certaine partie des joueurs sont des adeptes inconditionnels du limp et payent n’importe quelle relance. Cette manière de jouer ressemble au slow play, piège visant à cacher un « monstre » pour mieux l’optimiser.

Contre un bon joueur utilisant une telle tactique, il serait prudent de checker le flop puis de jeter ses cartes face à une grosse relance, mais pas contre des fish.

Vous les identifierez comme tels au bout d’une dizaine de mains seulement, car ils vont limper très souvent et payeront la plupart des relances. Ils restent focalisés principalement sur leurs mains et ils s’accrochent fermement à l’idée que la prochaine carte du tableau leur fournira une belle combinaison.

C’est pour cela qu’ils ont toutes les peines du monde à jeter leurs mains. En relançant, on s’apercevra ainsi que le fish a payé tout du long avec une petite paire servie.

Face à de tels joueurs, il faut miser autant que possible avec des mains fortes. Ayant donc confiance en votre main. Et ne soyez pas déstabilisé par le fait que vos relances soient systématiquement payées.

La patience sera votre meilleure carte

Contre des fish qui possèdent un gros tapis, inutile de jouer des mains marginales même si la qualité de votre jeu post-flop est largement supérieur. Face à des joueurs d’un niveau moyen, vous pourriez tenter des actions plus élaborées dans le but de piéger ou de bluffer vos adversaires.

En revanche, vous n’avez qu’à attendre de toucher de belles mains avant de miser gros. Nous vous l’avons dit en début d’article, un fish ne gagne pas sur le long-terme, ll faut donc être patient, la pêche n’en sera que plus lucrative. Il n’est pas nécessaire de limper vous aussi, en espérant faire venir plusieurs joueurs dans le pot. Les fish n’ont pas besoin d’invitation. Puisqu’ils veulent voir un maximum de flops, assurez-vous qu’ils payent le prix fort.

N’oubliez pas de rester concentrer

Les fish payent souvent toutes les relances jusqu’à la rivière. La plupart du temps, ils n’amélioreront pas leurs mains de manière significative vu qu’ils rentrent dans un coup avec n’importe qu’elle main, et vous empocherez progressivement tout leur argent.

Mais un joueur qui checke-call ou check-raise invariablement finira par toucher une très forte combinaison et occasionner un bad beat.

Cela arrivera nécessairement, avec des dommages d’autant plus grands si le fish possède un tapis important. Dans pareille situation, il faut encaisser l’onde de choc, le sentiment de frustration, et surtout, rester concentré. En réalité, votre manière de jouer est bonne mais votre adversaire a juste été chanceux.

Gardez le sourire, autant que votre calme. Vous finirez certainement par lui reprendre vos jetons, et même davantage. Dites-lui qu’il a bien joué, ne le laisser pas lire votre tells (si tant est qu’il sache les lire…), vous pouvez lui dire que vous n’aviez aucune idée du « monstre » qu’il détenait par exemple.

Le temps est clairement de votre côté.

Et surtout…évitez les bluffs

C’est assez paradoxale car le bluff est une technique puissante lorsqu’elle est bien maitriséee, d’ailleurs nous l’avons souvent abordée ici ou , mais contre un fish, les bluffs doivent être proscrits pour la bonne et simple raison qu’ils s’interrogent rarement sur les cartes de leurs adversaires. Il suivra.

Souvenez-vous de deux choses:

  • Finalement, nous sommes tous le fish de quelqu’un
  • Un fish digne de ce nom ne se préoccupe principalement que de ses cartes, sans se soucier du jeu adverse

Encore une fois, jouez de manière simple, sans forcer, pour prendre un maximum de fish dans vos filets !

Comment jouer contre des fish?
5 (100%) 2 votes

Stratégie

Laisser un avis