Les bases du check-raise

L'art du check raise au poker

Le check raise est la plus simple des techniques au poker et vous ne risquez pas grand chose, au pire vous vous coucherez si elle ne fonctionne pas.

Cette technique est à utiliser lorsque vous avez une bonne main voir une très bonne main.
Elle vous servira à faire coucher vos adversaires ou à augmenter le pot.

C’est apparenté à une technique de semi-bluff dans la mesure ou vous feignez de ne rien avoir pour mieux piéger votre adversaire en le relançant s’il effectue un mouvement.

Le poker requiert beaucoup de stratégie pour bien jouer!

Comment utiliser le check raise?

Si vous avez une bonne main, par exemple une grosse paire, plutôt que de miser immédiatement lors de votre tour de parole, vous allez checker pour laisser la parole à votre adversaire.

S’il mise derrière vous, vous le relancez du double voire plus.

De cette manière, vous allez lui mettre un coup au moral et il aura alors deux options:

  • Soit il se couche et vous lui prenez ces jetons
  • Soit il vous suit et il s’engage un peu plus dans la partie

Par contre, soyez certain d’avoir une main très forte pour ne pas vous faire attraper, car :

  • Vous devez faire attention à la sur-relance car votre adversaire peut toujours cacher un gros jeu.
  • Attention, si vous checkez, tous les joueurs peuvent checker également et vous donnez ainsi des cartes gratuites sans relancer, et si vous les laisser tirer, vous vous exposez à ce qu’ils touchent une main plus forte comme une double paire.

Pour mieux appréhender l’art du check-raise, nous vous invitons également à vous invite à lire notre article sur les probabilités au poker, en particulier la partie sur les overcards.

Le check-raise est une technique puissante très répandue dans le monde du poker, mails il faut toujours s’en méfier.

Petite astuce, le check-raise est intéressant à la turn, quand vous êtes certain d’avoir le meilleur jeu et ainsi relancer votre adversaire, qui bien souvent, souhaite voler le pot.

Crédit Photo: Alex Indigo

Les bases du check-raise
5 (100%) 2 votes

Stratégie

Laisser un avis