Être agressif & Relancer

L'agressivité au poker

Jouer agressif et relancer, est-ce une bonne technique au poker?

C’est la question à laquelle nous tentons de répondre aujourd’hui. Nous savons qu’au poker, il faut saisir les opportunités, mais ne peut-on pas nous les créer?

En d’autres termes, est-ce que jouer agressif au poker et relancer fréquemment est une bonne technique ou bien est-ce que cela ne sert à rien? Nous allons vous donner quelques éléments de réponses à travers quelques exemples.

Pourquoi jouer agressif au poker?

Plutôt qu’un long paragraphe sur le pourquoi du comment il vaut mieux être agressif lors que vous jouez au poker, voici trois exemples qui seront plus parlant.

Relancer est important, certes, mais il ne faut pas non plus le faire à chaque fois car vous risqueriez d’être trop prévisible, pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre dossier les manières de lire un joueur avec les tells.

Exemple 1 : Relancer en petite blinde

Supposons 3 joueurs :

  • Le bouton effectue une relance standard en doublant le pot avec 4s 6d
  • La petite blinde sur-lance avec Ac 5c
  • La grosse blinde se couche avec Ah 9h alors qu’il avait pourtant la meilleure main pre-flop

Exemple 2 : Prendre l’ascendant sur la table

Supposons 5 joueurs :

  • Le joueur A suit la grosse blinde avec Ah 6c
  • Le joueur B relance avec Jd 5d
  • Le bouton se couche avec Js 2h
  • La petite blinde se couche également avec 7d 8c
  • La grosse blinde call avec As 10d

Le flop est le suivant 3d Kh 4c

La grosse blinde check car il n’a que très peu de lecture sur son adversaire, qui lui effectue une « continuation bet », ce qui aura pour conséquence de faire coucher le joueur de grosse blinde.

Exemple 3 : Jouer sur son image

Supposons 2 joueurs:

  • Joueur A au bouton avec 10h Jc
  • Joueur B de grosse blinde avec 6c 8h

Le joueur A n’attaque pas au bouton car il a réussit, au fil des mains, à bien lire son adversaire et le considère comme un joueur agressif. Du coup, le joueur de grosse blinde peut aller voir le flop avec une main plutôt marginale.

Au flop, on retrouve : 7s Qd 10c, donc le joueur A touche la seconde paire au flop tandis que le joueur B est alors en tirage quinte.
Le joueur A ne relance toujours pas ce qui donne une nouvelle carte gratuite au joueur B. Le turn arrive avec 4s. Le joueur B à donc maintenant un tirage quinte par les deux bouts avec 7s Qd 10c 4s.
Le joueur B check une nouvelle fois donc le joueur A relance, toujours avec sa middle paire, du coup le joueur A va juste payer car il a 6 outs.

La river arrive avec un 5h, ce qui donne la quinte au joueur B qui check raise, et prend tous les jetons au joueur A.

Pourquoi? Car le joueur A pensait que le joueur B tentait d’arracher le pot. L’image d’un joueur est ici très importante.

Les avantages d’avoir une image agressive

Vous l’aurez compris à travers ces trois exemples, il y a plusieurs avantages à relancer et à être agressif:

  1. Obtenir la position et jouer sur son image car vous allez en fait gagner la position ce qui est primordial au poker car vous dominerez alors psychologiquement les autres joueurs
  2. Obtenir des cartes gratuites car si votre style de jeu est agressif, les adversaires auront tendances à checker contre vous, car ils attendent votre mise.
  3. Lancer l’action car avec un jeu agressif,  il est difficile de lire un joueur alors la plupart de temps, si vous avez une bonne main, vous serez payé, et c’est une des clés au poker.

En fait, ne pas être agressif au poker est une stratégie non efficace car vous serez psychologiquement dominé et vous subirez le coup.

Attention car joueur agressif, ne veut pas dire mettre tapis à toutes les mains, parfois vous obtiendrez les mêmes comportements si vous doublez simplement la mise, surtout lorsque les blindes sont élevées, en fait votre image va jouer un rôle important ici.

Et puis, Il y a tellement de mauvais joueur, que parfois il s’agit d’observer les joueurs et d’être moins agressif en attendant qu’ils vous donnent leurs jetons. Attention aussi à ne pas abuser du bluff, il faut choisir son moment pour piéger les adversaires (voir notre dossier « Quand faut-il bluffer? »).

Finalement si vous êtes agressif et que vous relancer régulièrement et intelligemment, vous vous donnez beaucoup d’options pour gagner le coup alors que quand vous jouez passivement, il n’y a qu’une façon de gagner le pot : avoir la meilleures main au showdown. Ceci est la clé de cet technique.

Vous n’êtes pas convaincu? Alors voici un dernier exemple qui illustre parfaitement ce concept.

Supposons 3 joueurs:

  • Le joueur au bouton relance avec 10h 8h
  • Le joueur en petite blinde call avec 6s 6d
  • Le joueur de grosse blinde call également avec Ac Kc

Ici le joueur de grosse blinde aurait du relancé, il a la meilleure main pré-flop mais il décide alors de subir le coup. Le flop est alors tiré et donne : As 10d 8s.

Ici le joueur de grosse blinde se fera tout prendre car il n’aura pas relancé pre-flop donc la double paire fera tapis et sera payée par la top paire.

Est-ce de la malchance? Non, le joueur a provoqué cette situation!

On ne le dira jamais assez mais:

  1. Il ne faut jamais laisser de cartes gratuites
  2. Tenter d’attraper un joueur c’est bien, mais c’est très risqué
  3. Les jetons que vous ne perdez pas, sont des jetons gagnés
  4. Mieux vaut gagner peu que perdre beaucoup

Crédit Photo: Camilo Rueda López

Être agressif & Relancer
5 (100%) 2 votes

Stratégie

Laisser un avis