De l’art de grinder et d’augmenter son tapis

Comment devenir un bon grinder?

En tournoi et en cash-game – mais à moindre mesure – certains joueurs ont pour habitude de jouer beaucoup de mains surtout lorsqu’ils sont en bonne position et qu’ils touchent des connecteurs. Situation tentante, ils se contentent de suivre ou relancent, de temps en temps, plus ou moins fortement en fonction des circonstances.

Le but est de grinder et de faire monter son stack petit à petit en jouant fortement sur son image.

King Of Poker décrypte aujourd’hui cette technique et vous donne quelques conseils pour augmenter votre tapis sans prendre trop de risques.

Au poker, la patience peut fortement payer

Grinder est une technique qui demande un certain temps pour la maîtriser car il faut analyser les situations (types de joueurs, positions, tapis des adversaires…) mais également travailler sur son image. Si ces deux points sont correctement travaillés, alors grinder peut vous aider à gagner au poker, mais comme souvent, la patience est la mère de toutes les vertus.

L’image au service de la patience

Comme nous l’expliquions en début d’article, les connecteurs sont de formidables cartes en tournois pour pratiquer cette technique, mais il faut faire attention à varier le rythme de votre jeu de sorte que personne à la table ne puisse savoir précisément ce que vous avez en main sur un coup précis.

En jouant de cette manière, le but est de “voler” un maximum de coups sans grande résistance de la part de mes adversaires.

En relançant au bouton, par exemple, vous pouvez vous attendre à être suivi par une des deux blinds. Si vous relancez avec des connecteurs, il y a de grandes chances que vous ratiez complètement le flop, mais les relances des coups précédents vous permettront de « prendre les commandes » du coup. Ainsi, une mise, même petite, vous fera souvent gagner ce pot.

Grinder comporte des risques

En effet, il faudra vous attendre à quelques check-raise surtout si vous avez en face de vous un joueur agressif qui aime relancer (voir notre article à ce sujet).

En soit, ce n’est pas si grave, si vous considérez qu’abandonner le coup ne vous fera pas perdre beaucoup d’argent. En moyenne, ce système aura plus tendance à vous faire gagner qu’à vous faire perdre, en faisant augmenter votre tapis, lentement mais surement.

Comment devenir un bon grinder?

En ajoutant ces pots à votre tapis du début de tournoi, vous vous donnez un réel avantage par rapport aux joueurs qui commence le tournoi en jouant très serré, ce qui arrive dans la majorité des cas dans la mesure où la majorité des joueurs vont tenter d’aller le plus loin possible en ne jouant que les mastodontes.

Ces sommes accumulées petit à petit, vous seront très utiles pour « survivre » en cas d’accident, c’est pourquoi vous pouvez vous permettre de jouer les coin flip, comme un As-Roi contre une paire de 10.

Un joueur ayant joué plus tight se verrait à l’inverse sorti du tournoi s’il perdait un tel coup. Pratique non?

Dis comme cela, cela peut paraître très facile, mais il faut pratiquer pour bien maîtriser cette technique.

Le premier conseil que nous pouvons vous donner est de jouer sur des petits tables dans un premier temps, que ce soit en tournoi ou en cash-game, cela vous permettra de vous « faire les dents » et cela sera moins coûteux si vous avez des mésaventures au départ.

Aussi, en termes de rythme, nous vous conseillons d’essayer de jouer environ 8 mains sur 10, en priorisant les connecteurs ou les cartes assorties ayant un potentiel post-flop. En étant engagé sur un si grand nombre de coups, vous devrez davantage vous focaliser sur vos adversaires, et moins sur vos cartes, d’où l’importance de savoir lire ses adversaires au poker via les tells. Vous devrez guetter la moindre opportunité pour remporter certains coups, avec la bonne mise au bon moment.

Grinder est réellement une technique qui à fait ses preuves et vous devriez apprendre beaucoup sur le poker tout en prenant du plaisir à jouer car il est beaucoup plus amusant de jouer plus de mains, avec une certaine sécurité via cette technique, plutôt que de rester sagement assis en attendant la paire d’as.

Crédit Photo: Images Money

De l’art de grinder et d’augmenter son tapis
5 (100%) 3 votes

Stratégie

Laisser un avis