Le poker est-il en train de mourir ou d’évoluer?

evolutions du poker en ligne

Pour les « millennials » (où la « génération Y »), ceux qui sont nés entre 1980 et 2000 et qui ont connu l’avant et l’après internet, l’âge d’or du poker était bien réel dans les années 2000, surtout à la période où Internet est devenu le formidable outil de communication que nous connaissons tous.

Depuis, différents organismes font état d’un déclin du poker mais qu’en est-il réellement? Est-ce que le poker meurt ou se cherche?

Retour aujourd’hui sur l’état du poker en France.

L’évolution du poker

Aux États-Unis

Il y a beaucoup d’histoires autour du poker, de mythes. Si l’on retrouve ces origines aux États-Unis au 19ème siècle, où il était principalement jouer, dans une forme différente que celle que nous connaissons aujourd’hui, par les marchands américains qui naviguaient sur le Mississippi, puis par les cow-boys lors de la ruée vers l’or, sa médiatisation débute à partir de années 50.

Si l’histoire du poker est riche, son évolution et sa démocratisation est lente mais l’apparition des premiers tournois médiatisés et du non moins célèbre WSOP (World Series of Poker) en 1970, qui reste encore aujourd’hui la référence des amateurs de poker, ou encore la sortie de films dans les années 60 et 70 où le poker aura une part importante dans le scénario, participent à son expansion mondiale.

De nombreux amateurs se prennent alors à rêver et les premier joueurs professionnels apparaissent en même temps que les casinos, qui évoluent, pour proposer ce type de jeu.

A cette période, on notera également que:

  • Si des images d’archives sont disponibles pour les premier WSOP, CBS à commencé a retransmettre cet évènement à la fin des années 70.
  • Doyle Brunson remporte son premier WSOP en 1976 avec son célèbre 10s 2s et donnera son nom à cette main.
  • Un des premiers ouvrages sur le poker parait (Super/System), en 1979, écrit par Doyle Brunson.

Suite à ces évènements, le poker continue à se développer aux États-Unis, de nouvelles variantes apparaissent et la légalisation des jeux de poker, en cercles et aux casinos, se propage dans différents états dans les années 80 et 90.

Devenant un véritable spectacle, le poker commence à frapper aux portes de l’Europe et des emissions comme « Late Night Poker » débutent on en Angleterre en 1999 tandis que l’apparition d’Internet apporte une nouvelle évolution que nous connaissons tous aujourd’hui, le poker en ligne, avec l’ouverte en 1998 de la première salle : Planet Poker.

Planet poker premiere salle de poker en ligne

En France

Si la médiatisation du poker a contribué à lancer le phénomène en France, à travers l’essor des parties « entre amis » dans les années 90 et le début des années 2000, 2010 reste l’année la plus marquante pour tous les joueurs de poker de l’hexagone.

  • Avant 2010, il n’était pas possible de pratiquer le poker de manière légale car la loi du « 15 juin 1907 sur les casinos interdisaient à tout établissement de pratiquer des jeux de hasard ». Seuls certains casinos et cercles de jeu étaient autorisés, ce qui n’a pas contribué au boom du poker. D’ailleurs, les jeux d’argent restaient la propriété du PMU et de la Française des jeux. On note cependant des initiatives intéressantes à cette période comme l’apparition des premières emissions télé, des premiers tournois « officiels » comme le FrancePokerTour et des premières associations comme la fédération française des joueurs de poker (FFJP) ou la ffédération française pour le développement du poker (FFDP).
  • Après 2010, le gouvernement à ouvert le marché à de nouveaux acteurs, et l’expansion d’Internet a permis de développer l’offre en ligne, ce qui a donc poussé l’Etat à créer une autorité pour contrôler tout cela, l’ARJEL (Autorité de régulation des jeux en ligne), qui devrait être familière, si vous êtes un amateur de poker. C’est un véritable boost pour le poker en ligne car, si les pionniers du poker français se connectaient aux sites étrangers pour jouer, à partir de cette date, « Monsieur Tout-le-monde » peut jouer aux cartes depuis son salon.

Bien sûr, le poker en France n’a pas débuté en 2010 mais il s’agit d’un véritable tournant. Rappelons que dans les années 90 et début 2000, le poker connaît un véritable âge d’or. Les tournois des WSOP et European Poker Tour sont médiatisés en France et des personnalités qui font habituellement la couverture des magazines pour des activités bien différentes, participent à la médiatisation de cette discipline dans l’hexagone, comme Patrick Bruel qui remporte son seul et unique bracelet des WSOP en 1998.

Une année riche en succès donc.

Le poids du poker en France

Pour mieux comprendre ou se situe le poker actuellement en France, il est important de prendre en compte quelques données.

L’évolution du nombre de joueurs en ligne

L’ARJEL publie des rapports trimestriels qui permettent de suivre l’évolution du nombre de comptes joueurs actif (CJA) et la baisse des comptes entre 2010 et 2018 est assez flagrante.

Evolution du nombre de comp CJA entre 2010 et 2012

Evolution hebdomadaire du nombre de comptes joueurs actifs en poker en 2011

Evolution du nombre de CJA entre 2017 et 2018

Evolution hebdomadaire du nombre de comptes joueurs actifs en poker en 2018

Ainsi, entre ces deux périodes, on remarque que, par semaines:

  • Juillet 2010: Le nombre de comptes actifs dépasse la barre des 150 000 et double en l’espace d’un an.
  • Février 2012: Le nombre de comptes actifs frôle les 350 000.
  • Mi-juin 2018: Le nombre de comptes actifs était proche de 250 000, là où ce nombre approchait 210 000 en 2017, à la même période, soit une augmentation de 19% sur un an.

Ainsi, s’il est vrai que le nombre de comptes actifs à baissé suite à l’ouverture du marché en 2010, notamment après 2012 et la fin de la bulle autour du poker en ligne, il semble que depuis plusieurs années, les chiffres soient stables et les différents rapports trimestriels de l’ARJEL semblent aller en ce sens.

Le poker par rapport aux autres jeux d’argents

Si le paysage du poker en France à été bouleversé en 2010, plusieurs phases ont eux lieux avec des périodes fastes et des périodes de déclins et c’est assez visible si l’on s’attarde sur le rapport de Décembre 2017 publié par l’Observatoire Des Jeux, sur la répartition des dépenses des joueurs par types de jeux en ligne.

depenses par jeux argent sur internet

Si le poker en ligne représentait 25,4% des dépenses des joueurs en 2010, soit le second jeu préféré des français derrière les paris hippiques (37.2%), mais devant les paris sportifs et la loterie, il est rétrogradé au troisième rang en 2016.

Plusieurs points sont à noter ici:

  • Le poker était le jeu d’argent en ligne privilégié des français en 2011 et 2012, si l’on se réfère aux dépenses des joueurs.
  • Si les dépenses au poker en ligne ont baissées entre 2010 et 2016, elles restent dans des proportions similaires entre ces deux années avec respectivement 25,4% et 23,3%.
  • Malgré cette baisse, il semble que les paris hippiques se soient fait grappiller des parts de marché par les paris sportifs. En effet, les dépenses pour les paris passent de 16,3% en 2010 à 35,4% en 2016, et les récents records de paris enregistrés pendant la coupe du monde 2018 ne font qu’accentuer ce phénomène.

Les autres indicateurs

Vous l’aurez compris, si les joueurs de poker en ligne sont moins importants que les années qui suivirent l’ouverture du marché en 2010, les différentes données semblent être plus stables et encourageantes ces derniers mois et c’est également ce qui peut se lire dans le dernier rapport de l’ARJEL datant de 2018.

En effet, on y apprend que:

  • Les mises en cash-game augmentent de 9% entre le premier et le second trimestre 2018.
  • Le volume de mises en cash-game augmente de 14% par rapport au premier semestre 2017.
  • Le taux de croissance du poker en tournois en ligne est en hausse car les dépenses en droits d’entrée augmentent de 10% par rapport au premier trimestre.
  • le chiffre d’affaires du second trimestre 2018 du poker en ligne s’accroît de près de 2 millions d’euros par rapport à l’an passé.

Si l’on prend en compte ces paramètres et que l’on contraste avec les baisses des paris hippiques et l’augmentation des dépenses pour les paris sportifs, on peut finalement se demander si tout cela n’est pas également générationnel?

Bien sûr, beaucoup de paramètres rentrent en compte ici mais il ne faut pas oublier que nous sommes dans une époque où le sport, et notamment le football, est ultra-médiatisé et où les opérateurs de paris rivalisent de publicités en tous genres pour récupérer toujours plus de parieurs.

Si le poker en ligne n’est pas mort et n’est pas près de mourir car on on parle d’ici d’un jeu qui est encré, à une certaine mesure, dans notre culture, et qu’une certaine communauté est toujours présente, force est de constater qu’il s’est essoufflé malgré l’ouverture du marché et qu’il est a présent important de le faire évoluer.

Quel type de poker dans les années à venir?

Si jeu en tant que tel ne risque pas de subir de grandes révolutions, les différents acteurs du poker pourraient être tentés de faire évoluer la forme.

Les casinos et le poker

Si des initiatives de groupes de casinos historiques comme Partouche et Barrière montrent que les passerelles existent entre le réel et le virtuel et entre le casino et le poker, il semble que des législations trop encombrantes ont mis à mal la profitabilité de ces derniers. Il pourrait aussi être intéressant d’opérer à des changements qui permettraient aux deux types de jeux de bénéficier à l’un et à l’autre, tant au niveau législatif qu’au niveau de l’expérience de joueur, par exemple en multipliant les passerelles en le jeu en ligne et le jeu en physique.

Il est clair que les casinos et l’industrie du poker ont de nombreux projets en communs comme en témoigne la salle Pokerstars au casino de Londres.

pokerstars-casino-londres

Autre axe d’amélioration pour le poker en ligne: le rapprocher des activités de casinos en ligne. Avec plus de 20 sites de casinos en ligne sur lesquels il est possible de jouer depuis la France, force est de constater que les possibilités sont plus nombreuses que pour jouer au poker en ligne.

En partant de ce constat, pourquoi ne pas rapprocher les deux activités pour permettre d’avoir une base de joueurs plus conséquente?

Le poker européen

Car c’est tout l’enjeu du nouvel essor du poker : la base de joueurs.

Pour animer une salle de poker, outre les promotions et les différents tournois qu’une entreprise peut mettre en place, le renouvellement et l’agrandissement de sa base de joueur est primordiale. Cependant, comment faire si le marché local est plus ou moins saturé?

Vous le savez certainement déjà si vous jouez sur Pokerstars mais des alliances ont été trouvées en ce début d’année entre l’ARJEL et son homologue Espagnole pour permettre aux joueurs de s’affronter à un niveau européen. Outre le fait que cela ouvre de nombreuses possibilités pour avoir toujours plus de joueurs et donc, de rendre les prize-poool des tournois bien plus intéressants, il s’agit d’une évolution plutôt logique des choses. Espérons que la porte soit ouverte à d’autres pays, et bien sûr, à d’autres sites de poker en ligne.

Le poker en réalité virtuelle

Une autre technologie tendance qui fait son entrée dans le poker, c’est la réalité virtuelle et elle permet non seulement de s’assoir à une table face à d’autres joueurs en ligne mais aussi de configurer son propre avatar et de reproduire des faciès ou mimics en fonction du message que vous souhaitez envoyer à vos adversaires. Si ces salles ne sont pas encore parfaites et sont pour l’instant plutôt expérimentales, que nous réservent-elles à l’avenir?

La réalité virtuelle vient ici au secours d’un poker en ligne en manque d’identité, car l’esprit du jeu est avant tout de faire face à ses concurrents, de se dévoiler, de jouer la comédie et c’est finalement un des gros manques du poker en ligne actuel.

Si PKR avait ouvert la voie, il y a quelques années, avec une room tout en 3D, est-ce que le poker en réalité virtuelle représente une des évolution possible de notre jeu préféré?

Alors, pour vous, le poker se meurt ou se cherche?

Crédit Photo: Jon Nelson

Le poker est-il en train de mourir ou d’évoluer?
3 (60%) 2 votes

Dossiers & Actus

Laisser un avis