5 conseils de parieurs qui s’appliquent au poker

5 conseils de parieurs qui s'appliquent au poker

Les jeux d’argent reposent sur un principe simple : il faut dépenser de l’argent pour espérer en gagner plus. Tête de proues des jeux d’argent, le poker et les paris sportifs ont bien des similarités et les qualités d’un parieur et d’un joueur de poker seront souvent similaires. Explications.

Gagner de l’argent, oui, mais à quel prix ?

C’est la première des questions à se poser quand on se lance dans les jeux d’argent :

« Quelle somme d’argent suis-je prêt à perdre en jouant sur Internet? »

Les jeux d’argent (poker ou paris sportifs) ne doivent pas empiéter sur votre vie privée. Vous devez donc considérer ces jeux comme un loisir qui n’affectera pas votre vie ou votre famille. Ainsi, vous pouvez imaginer un budget « moyen » à allouer chaque mois, comme vous le feriez pour le sport ou pour vos sorties

Si gagner de l’argent aux paris sportifs n’est pas impossible, tout comme au poker, il faut garder en tête que vous pouvez SURTOUT perdre beaucoup d’argent !

Savoir être patient, une arme redoutable !

La patience est une qualité qui s’applique aussi bien dans le monde des paris sportifs qu’au poker.

La donne est encore plus « vraie » au poker de tournoi. Il faut savoir qu’un bon joueur ne rentrera dans l’argent que 20% à 30% du temps. Les autres fois, ce même joueur perdra son buy-in de départ, tout simplement et cela peut donc vite devenir frustrant.

Au poker, la patience dans le jeu est également très importante. Les chances de recevoir une paire d’As préflop sont infimes : 1 chance sur 221. Les bonnes mains sont rares au poker et vous devrez patienter, calmement  avant d’engager vos premiers jetons.

Au pari sportif, c’est dans le « choix du pari » que la patience intervient le plus souvent. Tous les jours, de multiples paris sont proposés aux joueurs par les bookmakers. Ces événements sont indécis et peu de statistiques sont disponibles sur le web pour analyser ces rencontres. Il est donc préférable de passer son chemin et de rester patient en attendant un « bet » plus rentable !

Connaître ses limites et éviter le tilt

Le tilt est un état dans lequel se trouve un joueur lorsqu’il ne maîtrise plus son jeu car il est submergé par ses émotions. C’est la zone de risque que vous devez absolument éviter au poker!

Au pari sportif, on a souvent tendance à vouloir replacer un bet « pour se refaire » après avoir perdu un premier pari. Autre exemple, malgré les défaites à répétition de notre équipe de cœur, on place un pari sur celle-ci. Les résultats sont souvent catastrophiques et ces mauvaises décisions nous emmène petit à petit vers la zone de tilt en plus de nous faire perdre beaucoup d’argent.

Au poker, c’est la « variance » qui pourrait bien vous faire tilter. Le poker est un jeu de semi-hasard. Vos résultats seront dictés par votre talent et une part d’aléatoire. Vous maîtrisez votre jeu mais vous ne maîtrisez pas les cartes qui feront leur apparition pré-flop, au flop, à la turn et sur la river.

Il est donc important d’analyser votre pourcentage de chance de remporter un coup lorsque vous partez à tapis avec votre adversaire. Le résultat du coup n’est qu’une finalité. Si vous étiez devant au moment de faire tapis, alors votre décision était surement la bonne!

Éviter les jeux hasardeux

Au pari sportif comme au poker, il est conseillé de ne pas sortir des sentiers battus. Préférez les jeux classiques aux variantes hasardeuses qui rapporteront plus aux bookmakers qu’à votre bankroll.

Au pari sportif, on évitera les grilles multiples et les pari futile (ex. parier sur le vainqueur de la Coupe du Monde). Ces paris sont indécis et la part d’aléatoire est trop importante pour espérer gagner de l’argent sur le long terme.

Au poker, il y a des jeux plus rémunérateurs que d’autres : cash game, sit’n’go, tournoi, omaha. Dans ces différents jeux, des variantes sont à éviter. À moins d’être un expert de ces variantes, vous risquez fortement d’être perdant avec ces types de jeu. Préférez des tournois simples ou des tables de cash game classiques, surtout si vous débutez au poker.

Analyser son jeu

Que ce soit au poker ou au pari sportif, il est indispensable d’analyser son jeu et ses performances.

Aux paris sportifs, on aura tendance à utiliser un bon vieux fichier Excel pour analyser les sports et les paris qui nous sont le plus rentables.

Au poker, l’idéal est de pouvoir se faire quelques sessions « review » pour analyser ses mains jouées. On peut le faire seul, ou avec un ami pour étudier les coups joués et identifier nos erreurs (mises inadaptées, mauvais timing, manque d’agression pré-flop ou au flop…).

Des outils peuvent également vous aider dans vos décisions et pour vos prochaines sessions : Hold’em Manager 2, Hand2Note, Equilab, Tableau de Nash.

Maintenant, c’est à vous de jouer, bon poker ou bons paris!

Crédit Photo: Okan Buruk

5 conseils de parieurs qui s’appliquent au poker
5 (100%) 1 vote

Stratégie

Laisser un avis