Jouer un AS avec un kicker faible

Jouer un AS avec un kicker faible

Le dealer vous sert et vous découvrez un as, vous vous voyez déjà ramasser tous les jetons mais vous découvrez également un faible kicker, et là vous déchantez. Enfin, pas tout à fait, car comme dans beaucoup de situations au poker, tout dépend du stack, des adversaires, de la position etc.

Alors, est-ce qu’il y a des astuces pour jouer un as avec un kicker de seconde zone?

Voici, comment, dans la mesure du possible, il faut tenter de jouer ce type de main et comme souvent au poker, tout est une histoire de position, d’actions des joueurs précédents et probabilités.

Bien associés, ces ingrédients peuvent être redoutable lorsque vous avez un AS avec un faible kicker.

Jouer la position

Comme dans l’ensemble des conseils que vous trouverez sur King of Poker, la position facilite grandement la prise de décision. Par expérience, avec ce genre de main, on gagne les plupart du temps les petits pots alors que l’on peut perdre gros car on se retrouve rapidement dominé au flop avec des overcards.

En effet, admettons que l’on retourne As4d, on sait qu’au flop, on risque de voir plusieurs cartes au dessus du quatre.

Si on est premier de parole

Si les différents tapis sont assez équilibrés, nous vous coneillons de jeter ces mains « poubelles ». En effet, si vous décidez de payer la blind, un autre joueur relance, et par un élan de générosité vous décidez de le payer.

Le flop tombe, As, Valet, 10. Certes, on touche l’as, mais on se retrouve dans une situation un compliquée ou nous n’avons aucune information sur le jeu de notre adversaire, donc il peut potentiellement représenter une main plus forte.

En fait lorsque l’on joue un as kicker faible, on joue surtout avec ce dernier soit pour tenter de toucher une double paire, une couleur, si notre main est assortie, ou encore une quinte mais en aucun cas seulement notre cher as.

Ici, comme bien souvent au poker, on fait face à deux situations:

  1. Notre adversaire n’a rien du tout et il va donc checker jusqu’au bout car il ne peut pas relancer et nous non plus. Le showdown arrive, et au mieux, on ramasse les blinds.
  2. Notre adversaire à un gros jeu et il relance ou il tente un check raise. Cela va dont être difficile d’aller jusqu’au bout car notre jeu n’est pas assez solide. Il peut aussi bluffer.

Si on est dealer, cut off ou de blind

En fonction de votre tapis et des non relances de vos adversaires, vous pouvez être tenté de relancer et de partir sur un semi-bluff, si ça fonctionne, c’est un énorme bonus.

Attention tout de même car on peut toujours avoir en face un joueur en slowplay.

En résumé, voici ce qu’il faut retenir lorsque l’on joue un as avec un faible kicker:

  • Jouez votre main en fonction de votre position
  • Pensez au kicker et non uniquement à l’as
  • Observez les adversaires pour tenter de deviner la main qu’ils ont

Crédit Photo: Senor Wafflez

Jouer un AS avec un kicker faible
5 (100%) 5 votes

Stratégie

Laisser un avis