Devenir un joueur de poker professionnel

devenir un joueur de poker professionnel

Devenir joueur professionnel de poker, où tout du moins, vivre du poker, fait rêver beaucoup de monde mais n’est pas aussi facile qu’on le pense. En effet, beaucoup le souhaitent mais peu y arrivent, que cela soit en ligne ou réel.

Même si vous gagnez toutes les parties de poker lors de vos soirées entre amis, cela ne veut pas dire que vous deviendrez un bon joueur de poker professionnel. En effet, il faut s’entrainer dur, garder la tête froide et se forger un certain état d’esprit car gagner sa vie en jouant au poker n’est pas à la portée de tous.

Connaître le poker sur le bout des doigts

Pour comprendre tous les rouages du poker, vous devrez jouer des milliers d’heures car il existe une multitude de possibilités, de situations et finalement, le but d’un joueur est de pouvoir adapter sa stratégie rapidement pour remporter le coup. Ainsi, quand on débute, il est courant de commettre bon nombre d’erreurs et le fait de tilter à chaque bad beat, de jouer trop de mains, de jouer au-dessus de vos moyens, de ne pas savoir miser correctement, de ne pas prendre en compte tous les éléments lorsque vous jouez, sont des points à travailler avant d’espérer vivre du poker.

Pour que votre jeu de poker soit meilleur, il faut développer des techniques de jeu et un style qui vous est propre. Si le fait de jouer régulièrement est important pour progresser, l’aspect plaisir est essentiel car le poker est d’abord un jeu.

Ainsi, pour mieux maitriser le poker, il est aussi important de lire des blogs ou des livres de joueurs professionnels, de regarder des emissions ou des vidéos sur Youtube, d’écouter des podcast comme le RMC Poker Show, voir d’utiliser des sites de coaching, mais surtout de discuter poker, vivre poker et être sans cesse dans une démarche d’amélioration.

Gérer sa bankroll et se fixer un budget

Un des aspects essentiels quand on joue au poker est la gestion de sa bankroll, son budget.

Sachez vous fixer des limites, et cela même si vous jouez à du poker en ligne sur des tables à faibles buy-ins ou entre amis. En effet, quand vous passerez à des tournois réels ou cash-game avec de grosses entrées, vous aurez au moins les bons réflexes et ne prendrez pas trop de risques. Savoir mettre de l’argent afin de pallier d’éventuels coups durs est également essentiel. Encore une fois, le poker est un jeu qui comporte des risques, si vous tombez dans une sorte d’addiction où si vous ne maitriser pas vos émotions.

Afin de comprendre l’utilité d’une gestion optimale de votre bankroll, il est nécessaire de comprendre que ce n’est pas à chaque fois le meilleur joueur qui gagne la partie, comme ce n’est ni le moins talentueux qui perd.

Le poker comporte une grande part de chance, mais, sur le long terme mais aussi dans longues parties ou tournois, la maitrise du poker fait la différence. Par contre, sur le court terme, la malchance peut faire des désastres.

Ainsi, il faut penser à son budget poker. Un joueur professionnel gérera de façon plus rigoureuse sa bankroll par rapport à un amateur. Il s’agit de son principal outil de travail.

Tester les tournois live

Une des finalités majeures pour un joueur est de participer aux tournois en live.

Pour participer, vous avez plusieurs solutions:

  • Commencer par des tournois locaux au sein des clubs de poker, ce qui peut permettre de se faire la main avec la structure de ce type de tournois tout en jouant contre des joueurs que vous ne connaissez pas, en réel. Si vous cherchez un club près de chez vous, rendez-vous sur Leclubdesclubs.org qui liste les clubs par départements.
  • Essayer les tournois satellites en ligne afin de gagner un ticket pour un tournoi plus important, sans avoir à payer un droit d’entrée trop conséquent. La majorité des sites de poker en ligne disposent de ce type de tournois, notamment Winamax et Pokerstars, et vous pourrez éventuellement récupérer un ticket pour un tournoi en ligne ou live, avec des gains plus conséquents à la clé.
  • Jouer directement en live dans les cercles de poker ou dans des casinos, ce qui représente plus de risques mais plus de gains car les droits d’entrés sont souvent plus importants avec des joueurs plus expérimentés.

Si les plus grands tournois se déroulent aux États-Unis, avec les deux principaux que sont le World Poker Tour et les World Series of Poker, de nombreux évènements ont lieu en Europe également. Il y en a pour toutes les bourses.

Si vous souhaitez gagner vos tournois de poker, lisez ce guide complet disponible sur King of Poker.

Connaître ses limites

Si vous souhaitez devenir un joueur de poker professionnel, vous ne devez surtout pas brûler les étapes. Tout d’abord, comme nous avons vu un peu plus haut, il faut apprendre à gérer votre bankroll. Outre cela, prenez votre temps et n’allez pas trop vite sur les tables à trop forts enjeux, au risque de rapidement perdre.

La principale règle reste toute façon de savoir vous fixer des limites budgétaires, à ne jamais dépasser, mais surtout de connaitre votre niveau et d’y aller progressivement en commençant par des tables de débutants, de trouver vos fishs, avant d’aller sur les tables plus fortes.

Au poker, vous n’êtes jamais certain d’obtenir des gains réguliers. Même si des joueurs professionnels parviennent à vivre de ce jeu, cela reste rare. Ainsi, déterminez des limites budgétaires avec des plafonds à ne pas franchir est impératif.

S’entraîner comme un sportif

Aujourd’hui, le poker est considéré comme un sport et même s’il ne demande pas des capacités physiques, il nécessite plusieurs qualités semblables à bon nombre d’activités physiques :

  • Savoir se concentrer
  • Gérer son stress et ses émotions
  • Être endurant pour les longs tournois

Ainsi, avoir une bonne hygiène de vie est important pour devenir un joueur professionnel, ou tout du moins avoir de meilleurs performances. Respecter des heures de repos, faire du sport, jouer lorsque l’on est en forme mentalement et physiquement, faire en sorte de rester au top, sont impératifs pour prendre les bonnes décisions.

Le cadre légal d’un joueur de poker

Prenez en compte que le poker n’est pas une activité réglementée dans le sens être un joueur professionnel ne nécessite pas de diplôme, de certification ou d’une quelconque expérience obligatoire, à part celle de joueur régulièrement bien sûr.

Cependant, si vous désirez en faire votre métier où si vous gagnez suffisamment pour pouvoir en vivre, il faudra déclarer vos gains en tant que professionnel, pour ne pas avoir de soucis fiscaux.

Par professionnel, on entend:

  • Un joueur jouant de façon régulière au poker, ayant acquis des compétences spécifiques où le jeu est alors son activité numéro principales.
  • Un joueur parvenant à tirer de son activité des gains conséquents et réguliers pour pouvoir en vivre.

La limite est floue car il y a plusieurs situations mais concrètement, si vous jouez de manière occasionnelle et que vous gagnez des sommes faibles alors vous n’êtes pas imposable. Par contre, si vous gagnez 500 000 euros dans un tournoi, même sans être un joueur professionnel, il faudra déclarer cette somme.

Depuis la législation du poker en 2010, l’article 92 du Code Général des Impôts a permis d’imposer la déclaration des gains liés aux jeux via la catégorie des BNC (bénéfices non commerciaux), puis d’autres affaires ont fait jurisprudence comme en 2018, ce qui a permis de ré-affirmer que les gains sont imposables s’ils sont conséquents et représentent une activité « lucrative ».

Pour déclarer vos gains, si vous êtes professionnel, vous pouvez opter pour l’auto-entreprenariat (avec des limites en termes de chiffre d’affaire), voir opter pour l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) où la SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle).

Désormais, vous avez tout ce qu’il vous faut afin de devenir un excellent joueur de poker professionnel. Avant de vous lancez dans l’aventure, préparez-vous et jouez le plus possible avant de passer aux choses sérieuses !

Stratégie

Laisser un avis